header photo

en un clicportail famille 1mediathèqueplu 12xmenusmarchesnumeros utilestravauxcontact

Après avoir obtenu la 2ème fleur en 2010, Soisy-sur-Seine est de nouveau récompensée, cette année, par l’octroi d’une «3ème fleur» au concours national des villes et villages fleuris. Les espaces verts et les eaux de sources, mis en valeur dans le nouveau «Cœur de Soisy», ont séduit le jury.

Le 9 décembre dernier, au siège du Conseil Régional d’Ile-de-France, à Saint-Ouen, la ville de Soisy-sur-Seine a été primée au concours national des “villes et villages fleuris 2019” et a reçu une troisième fleur.

 

Le travail de toute une équipe

Aujourd’hui, sur les 195 communes de l’Essonne, seules 17 arborent la «3ème fleur» en entrée de ville et 1 seule détient la «4ème fleur» : Sainte Geneviève des Bois.

Ce prix vient récompenser un engagement fort de la commune en faveur d’une gestion durable des espaces verts et le travail des agents municipaux du service des espaces verts et du Service Voirie qui œuvrent au quotidien à la propreté de nos espaces publics.

Un grand merci aux équipes municipales, pour leur travail réalisés dans des conditions climatiques parfois difficiles, et dont le résultat a su charmer et convaincre le jury du concours.

 

Le Label «Villes et villages fleuris»

Pour rappel, depuis 60 ans, ce label récompense l’engagement des communes en faveur de l’amélioration de la qualité de vie, de la place accordée au végétal dans l’aménagement des espaces publics, du respect de l’environnement (avec la préservation de la biodiversité et une gestion raisonnée des ressources naturelles), mais aussi du renforcement du lien social et de l’économie locale.

 

A Soisy, un travail au quotidien

Pour obtenir cette récompense, le travail mis en place à Soiys-sur-Seine s’est organisé autour de trois axes majeur :

Une action soiséenne inscrite dans le développement durable, avec :
- une gestion des espaces publics dans une démarche «zéro phyto»,
- une volonté de préserver et même développer la biodiversité locale,
- une utilisation privilégiée des espèces vivaces et locales,
- une réduction de l’eau pour l’arrosage,
- une gestion différenciée des espaces (fauche tardive).

Impliquer les soiséens dans la démarche de développement durable et favoriser le lien social au travers d’activités et de manifestations
telles que la «journée citoyenne», la «Fête des jardins», les potagers citoyens, les potagers dans les écoles...

Favoriser les continuités écologiques dans la ville, d’une part, la réhabilitation des trames bleues constituées dans notre commune par un réseau dense d’eaux de source et d’autre part, le renforcement des « trames vertes » avec la plantation d’arbres et d’arbustes diversifiés et d’espèces locales notamment autour des cheminements «doux» rendus accessibles, la préservation d’espaces verts tels que le parc des Chenevières (dont une partie est interdite au public) qui constituent des réservoirs de biodiversité…

 

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.